Paul Auster

Paul Auster est né le 3 février 1947 à Newark dans le New Jersey. Écrivain, scénariste et réalisateur américain, son œuvre est célébrée dans le monde entier et en particulier en Europe.

Diplômé de littérature française, anglaise et italienne à l’université Columbia, Auster a d’abord gagné sa vie en publiant des articles, sur le cinéma principalement, dans le Columbia Review Magazine. En parallèle, il se penche sur l’écriture de poèmes et de scénarios de films muets (qu’il ne concrétisera pas). Il travaille également sur un pétrolier jusqu’en 1971, date à laquelle il s’installe en France, à Paris. Il traduit de nombreux artistes nationaux tels que Jean-Paul Sartre ou André Breton. Peu avant son retour définitif aux États-Unis en 1975, l’auteur publie Unearth, son premier recueil de poèmes. En 1979, la perte de son père le touche tout particulièrement et lui inspire L’Invention de la solitude (The Invention of Solitude), récit de mémoires paru trois ans plus tard. S’en suivent plusieurs ouvrages qui apportent la reconnaissance à Auster : un essai, L’Art de la faim (The Art of Hunger) en 1982 ou encore un recueil de prose intitulé Espaces blancs (White Spaces) en 1985. De 1986 à 1994 paraissent des romans majeurs tels que Trilogie new-yorkaise (The New York Trilogy) ainsi que Moon Palace (1989) et Léviathan (Leviathan, 1992, prix Médicis étranger en 1993, à sa sortie en France). À partir de ce moment, il s’intéresse de nouveau au cinéma et adapte à l’écran sa nouvelle Le Noël d’Auggie Wren (Auggie Wren's Christmas Story) sous le nom de Smoke, suivi de Brooklyn Boogie (Blue in the Face) en 1995. S’il a été scénariste et coréalisateur non crédité pour ces projets, il a produit seul Lulu sur le pont (Lulu on the Bridge) en 1998. Il revient au roman en 1999 avec Tombouctou (Timbuktu) et continue d’écrire tout en gardant un pied dans le monde du cinéma.

4 3 2 1 (2018), son dernier opus paru en France, a reçu un excellent accueil critique et public.

  • The New York Trilogy

    $200.00