Gustave Flaubert

Né le 12 décembre 1821 à Rouen, Gustave Flauvert est un écrivain français de la veine dite  réaliste. Alors que son existence est marquée par la maladie, il a laissé derrière lui un héritage littéraire révolutionnaire.

Fils de chirurgien, Flaubert ne manque de rien si ce n’est d’une affection parentale ; délaissé au profit de son frère aîné, il trouve un soutien auprès de sa sœur Caroline et dans la littérature. Après l'obtention du baccalauréat, il se lance dans des études de droit qu’il ne termine pas, à cause de crises d’épilepsie répétitives. Sa passion pour l'écriture se trouve renforcée par sa liaison avec la poétesse Louise Collet. Après le décès de son père et de sa sœur en 1846, il se lance pleinement dans le travail romanesque avec une première version de La Tentation de saint Antoine qui n’aboutira que bien plus tard. Il travaille de 1851 à 1856 sur Madame Bovary, au cœur d’une polémique dès sa publication en 1857. Acquitté à l'issue d'un procès pour outrage aux bonnes mœurs, diligenté par le Procureur Ernest Pinard (qui réussira quelques moins plus tard à faire condamner les Fleurs du mal de Charles Baudelaire), il continue d’écrire : L’Éducation sentimentale (1869) est victime de critiques acerbes, tandis que Trois contes (1877) est beaucoup mieux reçu du public. Alors que sa situation financière se dégrade, sa santé ne lui permet pas d'achever Bouvard et Pécuchet. Il dédède en 1880.

  • Madame Bovary

    $220.00