Guillaume Apollinaire

De père inconnu et de mère polonaise Guillaume Apollinaire est né le 26 août 1880 à Rome. Caractérisé par son amour pour la France et reconnu comme le précurseur du surréalisme, son héritage poétique fait partie du patrimoine français.

À l'âge de 21 ans, Apollinaire s’installe pour une année en Allemagne où il tombe amoureux d’une jeune gouvernante qui le rejette ; elle est la source d’inspiration de ses premiers poèmes. En 1902, il vient à Paris et écrit pour La Revue blanche son premier conte intitulé L’Hérésiarque. C’est en continuant de faire apparaître ses textes dans diverses revues que le jeune homme se fait un nom et commence à fréquenter des artistes comme Pablo Picasso. En 1913, il publie son premier recueil Alcools, qui rassemble son travail poétique sur plusieurs années. Un an plus tard, la guerre éclate et Apollinaire s’engage dans l’armée après avoir été naturalisé. Il reste peu de temps sur le front à cause d’une blessure et revient à Paris où il écrit et invente le terme de surréalisme.

L’auteur a laissé derrière lui bien des œuvres de genres variés : la liste est longue et se compose notamment de romans, de pièces de théâtre* et de critiques. Il meurt le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole. 

* Les Mamelles de Tirésias (juin 1917)

  • Alcools

    $200.00

  • La Mielleuse figue (Poème à Lou)

    $100.00

  • Le Cinquième poème secret

    $85.00