Manuscrit enluminé

$140 $

Enluminure du manuscrit
Les Très Riches Heures du Duc de Berry,

par les Frères de Limbourg.
Tableau de 30 cm x 40 cm.

Plus de détails

livraison gratuite Livraison gratuite

Un manuscrit exceptionnel (vers 1410-1489)

Les Très Riches Heures du Duc de Berry, conservé au Musée Condé* (Chantilly), est l’un des plus grands joyaux de la culture livresque et religieuse médiévale. Le manuscrit, aussi appelé « Le Roi des manuscrits » par son illustre propriétaire au XIXe siècle le duc d’Aumale, est désormais conservé au musée Condé de Chantilly. Ce livre liturgique en latin fut commandé par le duc Jean de Berry (1340-1416), fils de Jean II dit le Bon, frère du roi Charles V, mécène, bibliophile, et l’un des plus grands collectionneurs d’orfèvrerie, de pierres et de livres précieux du Moyen Âge. À sa mort en 1416, Jean de Berry aurait possédé pas moins de trois cents manuscrits et il aurait fait ouvrager quinze livres d’heures. Le manuscrit fut réalisé dans un premier temps entre 1410 et 1416 puis, à la mort du Duc (qui coïncide en 1416 à celle de ses miniaturistes, les Frères de Limbourg), laissé inachevé pendant près de soixante-dix ans pour être repris en 1485, sur ordre du duc Charles Ier de Savoie.

Il est le fruit du travail de nombreux artistes : le copiste Yvonnet Leduc ; les Frères de Limbourg (Paul, Herman et Jean, nés vers 1380 dans une famille de peintres blasonneurs aux Pays-Bas ; neveux de l’incontournable peintre des cours de France et de Bourgogne Jean Malouel ; miniaturistes et enlumineurs célèbres en leur temps) ; sans doute de Barthélémy d’Eyck (artiste originaire de Liège, peintre attitré de René d’Anjou) ; et de Jean Colombe (enlumineur né à Bourges).

Manuscrit enluminé de l’Homme Zodiacal

Le manuscrit, comme beaucoup d'ouvrages de cette époque, passe entre les mains de plusieurs propriétaires, entre la Savoie, l’Italie et la France. En 1855, Henri d'Orléans, duc d'Aumale et fils du roi Louis-Philippe, découvre sur les recommandations d’Antonio Panizzi, conservateur au British Museum, le splendide ouvrage, conservé à la villa Pallavicini, dans la banlieue de Gênes : il l'achète en 1856 pour la somme de 18 000 francs et le fait venir en Angleterre, où il vit alors en exil. L’année suivante, au retour du duc en France, le manuscrit intègre la collection du château de Chantilly. Il en est fait don en 1886 à l'Institut de France.

L'Homme Zodiacal

Conformément à la tradition iconographique des livres d’heures, Les Très Riches Heures du Duc de Berry s’enorgueillit d’un calendrier. A la fin de celui-ci prend place la miniature intitulée « L’Homme Zodiacal » ou « L’Homme anatomique », attribuée à l’un des frères de Limbourg, avant 1416. Elle représente un homme dédoublé et debout, de face et de dos, enchâssé dans une mandorle rehaussée du blason de Jean de Berry (trois fleurs de lys sur fond bleu), des lettres VE ou UE**, et enchâssant les signes du zodiaque. L’ensemble illustre la correspondance entre les constellations, le corps humain, les humeurs et les points cardinaux. Il est la représentation de l’homme à l’image de l’univers, comprenant dans son propre corps le macrocosme.

Manuscrit religieux du XVe siècle

En haut à gauche est inscrit en bleu : Aries. Leo. Sagittarius. Sunt Calida et Sicca Collerica Masculina. Orientalia.

En haut à droite, en rouge : Taurus. Virgo. Capricornus. Sunt Frigida et Sicca Melancolica Feminina. Occidentalia.

En bas à gauche, en rouge : Gemini. Aquarius. Libra. Sunt Calida et Humida Masculina Sanguinea. Meridionalia.

En bas droite, en bleu : Cancer. Scorpius. Pisces. Sunt Frigida et Humida Flemmatica Feminina. Septentrionalia.

Soit quatre tempéraments : colérique, mélancolique, sanguin, flegmatique ; quatre complexions : chaud et sec, chaud et humide, froid et sec, froid et humide ; deux vertus : féminine, masculine ; et quatre points cardinaux. Les douze signes sont répartis par groupes de trois à partir du début de l'année (Aries / Mars). Le sens de la lecture commence en haut à gauche et se poursuit dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

La traduction pourrait donc ainsi se comprendre :

- Bélier, Lion et Sagittaire sont de nature chaude et sèche, colérique, masculine et orientale.

- Taureau, Vierge et Capricorne sont de nature froide et sèche, mélancolique, féminine et occidentale.

- Gémeaux, Verseau et Balance sont de nature chaude et humide, masculine, sanguine et du midi.

- Cancer, Scorpion et Poisson sont de nature froide et humide, flegmatique, féminine et septentrionale.

** Ms65.

** Aux interprétations diverses. On retiendra ici la devise du duc de Berry, « En Vous ».

Manuscrit médieval enluminé

Sources :

- https://domainedechantilly.com/fr

- https://www.bibliotheque-conde.fr/

- https://www.photo.rmn.fr/

- Codices Illustres. Les plus beaux manuscrits enluminés du monde 400 à 1600, de Ingo F. Walther et Norbert Wolf, éditions Taschen (Paris, 2014).

Cadre en bois, fabriqué en France.

Le document est présenté dans un tableau de 30 cm x 40 cm.

Chaque encadrement est assemblé à la main dans nos ateliers à Cambremer.


Logo Figaro

Le Voyage au bout de la Nuit : Rencontre avec Henri Godard et quelques céliniens à l'occasion de la publication du manuscrit original. Il évoque les longs combats des céliniens, le manuscrit original de Voyage au bout de la nuit acquis en 2001 par la BNF et que les Éditions des Saints Pères s'apprêtent à éditer. (...)

Logo Le Monde

A la Recherche du temps perdu : Dans A la recherche du temps perdu, la suite de romans de Marcel Proust, une célèbre scène a donné naissance à une expression entrée dans le langage courant, et désignant un souvenir qui nous frappe brusquement. Dans Du côté de chez Swann, Marcel est plongé dans ses souvenirs d'enfance par le goût d'une madeleine trempée dans du thé et offerte par sa mère. (...)

Logo Le Point

L'Écume des jours : 54 ans après sa mort, l'auteur bat tous les records de vente avec la luxueuse édition du manuscrit de L'Écume des jours. Autre succès inattendu : une jeune maison d'édition, les Éditions des Saints-Pères, vient d'éditer un magnifique ouvrage de collection qui reproduit le manuscrit du roman. Ce dernier est rédigé au dos d'imprimés de l'Afnor (Association française de normalisation), où Boris Vian "travaillait". (...)

Logo Tf1

La Bible : A l’occasion des fêtes de fin d’année, les maisons d’édition sortent toujours des livres d’exception, celle des Saints Pères vient d’achever un projet un peu fou, vous allez le voir : éditer un manuscrit unique, la première traduction de la Bible en français. L'original, lui, est à la British Library de Londres. (...)

Logo France 2

Alice au Pays des Merveilles : Aujourd'hui elle signe la préface d'une très belle réédition, elle va nous dire pourquoi ce livre a vraiment quelque chose de magique, voici maintenant l'invitée des cinq dernières minutes, Amélie Nothomb, merci vraiment d’être avec nous pour nous parler de la publication du manuscrit d’Alice aux Pays des Merveilles publié aux Éditions des Saints Pères (...)

Canal Plus

Les Fleurs du Mal : Regardez-moi cette merveille, parce que c’est quand même une merveille ! C’est une édition du manuscrit original des Fleurs du Mal qui date de juin 1857 ! Alors on appelle ça des épreuves corrigées, elles comprennent les ratures, les modifications, les réctifications de l'auteur, juste après les remarques de son éditeur, avant publication. C’est un truc de fétichiste en fait (...)

Logo France 5

La Nuit des Temps : Le précurseur de la science fiction française René Barjavel a-t-il gardé tout son pouvoir de séduction ? Les Éditions des Saints Pères ont en tout cas décidé de rééditer une version luxueuse de La Nuit des Temps paru il y a 50 ans. Un roman qui mêle le récit d'aventure, l'utopie et le drame amoureux. C'est l'histoire d'un homme et d'une femme qui s'aiment et qu'on va essayer de séparer pour sauver une civilisation (...)

The New York Yimes logo

Mrs Dalloway : Thanks to a new reproduction of the only full draft of Mrs. Dalloway, handwritten in three notebooks and initially titled “The Hours,” we now know that the story she completed — about a day in the life of a London housewife planning a dinner party — was a far cry from the one she’d set out to write (...)

The Guardian Logo

The Grapes of Wrath : The handwritten manuscript of John Steinbeck’s masterpiece The Grapes of Wrath, complete with the swearwords excised from the published novel and revealing the urgency with which the author wrote, is to be published for the first time. There are scarcely any crossings-out or rewrites in the manuscript, although the original shows how publisher Viking Press edited out Steinbeck’s dozen uses of the word “fuck”, in an attempt to make the novel less controversial. (...)

Die Welt Logo

Frankenstein : Im von einem Vulkanausbruch verdunkelten Sommer 1816 erlebte die Literatur einen ihrer feinsten Momente. In einer Villa am Genfer See verabredeten Lord Byron und sein Leibarzt John Polidori, Percy Bysshe Shelley und seine erst neunzehnjährige Frau Mary Shelley, jeder eine Schauergeschichte zu schreiben. (...)