Tirage gris anthracite,

numéroté de 1 à 1800,

$240 $
Gatsby le magnifique
Édition anglaise
Grand format (25 x 35 cm)

Plus de détails

livraison gratuite Livraison gratuite

The Great Gatsby - titre manuscrit

The Great Gatsby, le manuscrit de Francis Scott Fitzgerald

Qui mieux que Jay Gatsby, le héros légendaire de Fitzgerald, incarnerait la fête, l’existence dans l’opulence, les bulles de champagne joyeuses, la jeunesse rugissante ? Loin de ces images, cependant, se trouve leur créateur. En 1922, le jeune auteur de vingt-six ans envoie quelques mots à son éditeur : « Je voudrais écrire quelque chose de neuf — quelque chose d’extraordinaire, et beau, et simple, et méticuleusement composé. » Fitzgerald s’est marié, peu de temps auparavant, à Zelda ; il a également publié deux romans remarqués, L'Envers du Paradis et Beaux et damnés. Mais il se fixe de nouvelles exigences, et souhaite désormais une « réalisation consciemment artistique », une littérature « purement créative ».

La nouvelle Rêves d’hiver aurait été comme une première ébauche des thèmes développés dans Gatsby par la suite. De même qu’un brouillon de quelque 18.000 mots, dont il ne subsiste rien en dehors de deux pages attachées à une lettre envoyée à la romancière Willa Cather, désormais conservées dans les archives de l'Université de Princeton. Un document précieux, appelé Ur-Gatsby par les spécialistes.

Fitzgerald prend la plume, ou plus exactement, le crayon, et s’attelle à la tâche ; d’abord à Great Neck – ville de Long Island qui lui inspira "West Egg", où se situe le manoir de Gatsby – puis sur la Côte d’Azur, en partie à Antibes, et sans doute enfin à Paris.

Le roman voit le jour le 10 avril en 1925 (1926 pour l’édition française), aux éditions Charles Scribner’s Sons. Il est édité à 75 000 exemplaires mais Fitzgerald n’obtient toutefois pas le succès escompté de son vivant. Les ventes s’élèvent à peine à 25 000 exemplaires, à la mort de Fitzgerald, qui survient en décembre 1940. Dès 1925, le roman est même retiré des librairies, faute d’intéresser le public. Ce n’est que dans les années 1950 qu’il trouve enfin le chemin du succès.

Le roman de la Lost Generation - la "Génération Perdue"

“In my younger and more vulnerable years my father told me something that I've been turning over in my mind ever since. "Whenever you feel like criticizing anyone," he said, "just remember everyone in this world hasn't had the advantages that you've had.”

Ainsi s’ouvre le manuscrit de Gatsby le magnifique, épopée générationnelle, roman de l’entre-deux-guerres et des Roaring Twenties – ces années vingt vrombissantes, dorées, folles en Europe, où l’Amérique prospère dans l’insouciance des catastrophes à venir. Fitzgerald, témoin de cet appétit à vivre, de cette croissance économique rappelant la Révolution industrielle, entre jazz début de l’âge d’or d’Hollywood et prohibition, devient l’un des chefs de file de la Lost Generation, courant littéraire porté par les auteurs américains exilés à Paris, dont font aussi partie Ernest Hemingway, John Steinbeck ou encore Ezra Pound.

le manuscrit de Gatsby le magnifique - livre ouvert et coffret

Un manuscrit qui regorge de pépites

Alors que de nombreuses traductions ont vu le jour, depuis la publication, et que leurs subtilités divisent les critiques, revenir au manuscrit permet peut-être d’envisager l’écriture de Fitzgerald sous de nouveaux angles. En effet les pages, écrites au crayon, esquissent les personnages du roman, qui seront plusieurs fois retravaillés par la suite. On y trouve de nombreuses variations par rapport au texte finalement publié. Le personnage de Gatsby paraît notamment plus mystérieux : les origines de sa fortune ne sont révélées qu’à la fin du manuscrit. Nick, quant à lui, semble plus impliqué dans la liaison Daisy-Gatsby. Il leur propose par exemple de les abriter dans sa petite maison pour échapper à Tom Buchanan.

Le manuscrit foisonne de plaisirs inattendus et de détails que l’on ne connaissait pas – comme les paroles d’une chanson que Gatsby aurait composée à l’âge de quatorze ans : "We hear the twinkle of the gay guitars / We see the shining Southern moon …". De nombreux passages du roman, tel que la célèbre danse entre Gatsby et Daisy, sont allongés, raturés, corrigés, ou ajoutés dans la marge.

Outre l’immense exigence de Fitzgerald envers lui-même, les conseils de son éditeur, Maxwell Perkins, qui lui suggéra de révéler les origines de la fortune de Gatsby et d’étoffer son personnage, ne furent pas étrangers aux remaniements nombreux du romancier. Ernest Hemingway aurait également beaucoup encouragé Fitzgerald au cours même du processus d’écriture.

Cette première version propose une immersion dans 303 pages numérotées, recouvertes d’une écriture ronde et fluide, aisément déchiffrable. Le titre, sur la première page, figure en rouge. Y figurent également des annotations permettant à l’auteur de se retrouver dans son texte, au sein de coupes et de raccord effectués dans le processus d’écriture.

Le manuscrit est conservé au Department of Rare Books and Special Collections (Département des Livres rares et Collections spéciales) de l’Université de Princeton, où Francis Scott Fitzgerald étudia lui-même en 1917 – le jeune homme ne s’y serait d’ailleurs pas distingué pour son travail scolaire, voire le contraire, même si cet environnement d’excellence lui inspira son premier roman, L’Envers du Paradis.

Le manuscrit est conservé aux côtés d’un autre document intitulé Trimalchio, également titre de travail du roman lorsque l’éditeur, Scribner, fit réaliser les épreuves – par la suite lourdement corrigées – en 1924.

Une préface de Baz Luhrmann

Baz Luhrmann est un réalisateur, scénariste et producteur australien. Son travail est célébré par le public et la critique, notamment depuis Roméo et Juliette (1996) et Moulin rouge (2001). En 2013, il retrouve un acteur fétiche, Leonardo DiCaprio, qu’il dirige dans sa nouvelle adaptation de Gatsby le magnifique, aux côtés de Tobey Maguire et Carey Mulligan. Sa fascination pour le roman est expliquée dans ce texte très personnel (rédigé en anglais, traduit en français). Baz Lhurmann a pu consulter le manuscrit original de Gatsby le magnifique à l’Université de Princeton, lors de la préparation de son film.

le manuscrit de Gatsby publié par les éditions des Saints Pères - livre ouvert et café

Gatsby de F.S. Fitzgerald - livre ouvert

F. Scott Fitzgerald serait ravi de cette reproduction du manuscrit de Gatsby, rédigé il y a presque un siècle. Un peu comme une lumière verte clignotant dans l’obscurité, au bout du pont de Daisy, inspirant les lecteurs d’aujourd’hui et de demain, et les encourageant à ne jamais renoncer à leurs rêves…

Baz Luhrmann

Présentation du livre en vidéo :

This hand-written version of F Scott Fitzgerald's The Great Gatsby is a must for fans of the novel (...)
The Great Gatsby was a cautionary tale for the hedonists of the 1920s (...) Baz Luhrmann fears we’re heading for a similar precipice (...)
Les Éditions des Saints Pères annoncent la publication du manuscrit de "Gatsby le magnifique". Leur premier manuscrit américain est accompagné d'un texte, reproduit ici, de Baz Luhrmann (...)
Fitzgerald might have written with the Jazz Age panache of someone with Champagne swilling in his mouth, but this limited-edition facsimile offers a much more complete portrait of the effort behind his best known manuscript (...)
The perfect Christmas gift for bibliophiles (...)
A must-have for any bookworm (...)
In his preface to a beautiful hardcover edition of the manuscript of ‘The Great Gatsby,’ the director argues that Fitzgerald’s novel is as relevant today as it was a century ago (...)
We restore the images of the manuscript [in a way similar to] art restoration. We don’t want the classic facsimile, but we want you to feel like Fitzgerald [or any other author] has personally given you his notebook (...)
Michael Dirda: You won’t find anything more breathtaking than SP Books ’s facsimile of F. Scott Fitzgerald’s handwritten manuscript of The Great Gatsby, showing the deletions, emendations and reworked passages that eventually produced an American masterpiece (...)
Le manuscrit original de Gatsby Le Magnifique vient de paraître aux éditions des Saints Pères - et le résultat est bluffant (...)

Avis Clients

Graham R

A beautiful book. If you love The G G & want to know it better, this edition is a must.

Oz

just great to see fitzgerald in the text - in his own hand - this is one of the three or four great C20th american novels and this edition is very special.

Walter Bowne, New Jersey

It's an indulgence, yes, but I've never been so excited about getting a book. I know the novel almost by heart, teaching it every year, but now I'll get to witness the master in the editing stage. Wow. Thank you Daily Beast for bringing me here.

I've just pre-ordered my copy - so excited to revisit one of my favourite classics and read it in this amazing form