Lettre manuscrite

$115 $

Lettre de L.-F. Céline, écrite de la main gauche 
alors qu'il était blessé pendant la guerre.

Facsimilé recto-verso
Encadrement entre-deux-verres
Tableau de 43 cm x 33 cm

Plus de détails

livraison gratuite Livraison gratuite

Louis Ferdinand Céline : Lettre de la main gauche

"Chers Parents, je fais une tentative timide d'écriture de la main gauche qui, comme vous voyez, me reporte aux temps de l'école maternelle..."

Hazebrouck, novembre 1914. Louis-Ferdinand Céline, qui a devancé l’appel et s’est engagé dès 1912 dans le 12e régiment de cuirassiers, à Rambouillet, s’est porté volontaire pour une mission périlleuse. Il est blessé au bras droit le 27 octobre 1914, à Poelkapelle. L’amputation est conseillée par le médecin major : il refuse, est transféré puis opéré à Hazebrouck, d’où il écrit ce courrier à ses parents, leur racontant son quotidien, ses souffrances physiques, son espoir de voir sa situation s’améliorer, la perte de son sommeil…

Il sera envoyé à l’hôpital du Val-de-Grâce (souhait exprimé dans cette lettre), devient médaillé militaire et reçoit la croix de guerre avec l’étoile d’argent. Il sera opéré une deuxième fois à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif.

Un manuscrit exceptionnel dans la galaxie célinienne

Extrait de la lettre de Celine à ses parents

Ce document à été reproduit à 1000 exemplaires. Chaque reproduction est numérotée.

Cadre en bois, fabriqué en France.

Document recto-verso présenté dans un tableau de 43 cm x 33 cm.

Chaque encadrement est assemblé à la main dans nos ateliers à Cambremer.


Le Figaro Logo

Voyage au bout de la nuit : "La publication du tout premier 'jet' du Voyage au bout de la nuit enchante les Céliniens. Le plus ancien d'entre eux, Henri Godard, commente cet inédit" (...)

France Info Logo

Voyage au bout de la nuit : "Le manuscrit de ce texte vaut de l’or et aujourd’hui, il est conservé dans un coffre à la Bibliothèque Nationale" (...)


Les Fleurs du mal : "Vous l'avez peut-être vu hier mais comme les épreuves du bac démarrent demain on y pense : les éditions des Saints Pères publient cette semaine les épreuves corrigées du recueil de poèmes de Charles Baudelaire, c'est la seule trace manuscrite du chef d'œuvre de l'auteur puisque le manuscrit original n'a jamais été retrouvé" (...)


La Gloire de mon père : Une écriture sage, claire, appliquée, parsemée de boucles délicates. Des textes peu raturés mais réécrits, retravaillés dans une quête d'élégance permanente, parmi lesquels surgit soudain la froideur régulière d'une page dactylographiée annotée, complétée par la main de l'écrivain dans un curieux mélange extrêmement touchant. Ainsi se dévoile Marcel Pagnol (...)


À la recherche du temps perdu : "Dans une première version, rédigée en 1907, Marcel Proust se souvient avec émotion du goût du pain grillé mêlé au miel. Dans une seconde version, le pain grillé devient une biscotte. Il faudra attendre une troisième version pour que Proust se souvienne finalement du goût de la madeleine offert par sa tante" (...)