1000 exemplaires numérotés
$105 $

Le manuscrit de L'Homme à tête de chou,
écrit de la main Serge Gainsbourg.

Document recto-verso
Encadrement entre-deux-verres
Tableau de 33 cm x 43 cm

Plus de détails

livraison gratuite Livraison gratuite

Signé Gainsbourg

Écrit d’un jet ? Après une longue maturation ? Qui peut savoir comment s’élabore le texte d’une chanson devenue culte… Il aurait fallu être aux côtés de Serge Gainsbourg pour observer au-dessus de son épaule l’élaboration de « L’Homme à tête de chou », à la fois tube et titre de l’album qui suit une quinzaine d’autres de l’artiste. Paru en novembre 1976 et certifié disque d'or en 1983, il mettra cependant du temps à trouver son public alors même que le film Je t’aime... moi non plus, réalisé par Gainsbourg, vient de sortir…

Le titre est inspiré d’une œuvre d’art achetée par Gainsbourg dans une galerie de la rue de Lille, à Paris. Cette sculpture, qui représente un homme nu, assis, et dont la tête est en forme de chou, l’hypnotise. D’après le musicien, elle lui raconte l’histoire de la passion désespérée d’un journaliste pour une shampouineuse répondant au doux prénom de Marilou.

Série limitée : 1000 exemplaires numérotés

Marilou est précisément née dans le manuscrit autographe de cette page (28 x 22 cm), rédigé à l’encre noire en 1976, dont voici la reproduction.

page manuscrit Homme à tête de chou

Source : collection « Autographes des siècles », Lyon
© Serge Gainsbourg / Melody Nelson Publishing
Avec l’aimable autorisation de la Succession Gainsbourg

Document recto-verso présenté dans un cadre entre-deux-verres (33 cm x 43 cm).

Cadre en bois, fabriqué en France. Chaque tableau est assemblé à la main dans nos ateliers à Cambremer.

.
.

Le Figaro Logo

Voyage au bout de la nuit : "La publication du tout premier 'jet' du Voyage au bout de la nuit enchante les Céliniens. Le plus ancien d'entre eux, Henri Godard, commente cet inédit" (...)

France Info Logo

Voyage au bout de la nuit : "Le manuscrit de ce texte vaut de l’or et aujourd’hui, il est conservé dans un coffre à la Bibliothèque Nationale" (...)


Les Fleurs du mal : "Vous l'avez peut-être vu hier mais comme les épreuves du bac démarrent demain on y pense : les éditions des Saints Pères publient cette semaine les épreuves corrigées du recueil de poèmes de Charles Baudelaire, c'est la seule trace manuscrite du chef d'œuvre de l'auteur puisque le manuscrit original n'a jamais été retrouvé" (...)


La Gloire de mon père : Une écriture sage, claire, appliquée, parsemée de boucles délicates. Des textes peu raturés mais réécrits, retravaillés dans une quête d'élégance permanente, parmi lesquels surgit soudain la froideur régulière d'une page dactylographiée annotée, complétée par la main de l'écrivain dans un curieux mélange extrêmement touchant. Ainsi se dévoile Marcel Pagnol (...)


À la recherche du temps perdu : "Dans une première version, rédigée en 1907, Marcel Proust se souvient avec émotion du goût du pain grillé mêlé au miel. Dans une seconde version, le pain grillé devient une biscotte. Il faudra attendre une troisième version pour que Proust se souvienne finalement du goût de la madeleine offert par sa tante" (...)

Avis Clients

Véronique Barquin

Je suis absolument ravie de mon achat. La lettre est magnifique, divinement bien mise en valeur. Quant à l'emballage, il est fait avec grand soin. Merci beaucoup !

Chalumeau Régis

magnifique reproduction pour les inconditionnels de l'artiste. Il convient de dire que ce tableau est d'une parfaite finition et qualité