Tirage bleu roi,

numéroté de 1 à 1000,

250 €
Grand format (25 x 35 cm)

Plus de détails

livraison gratuite Livraison gratuite

Le manuscrit de La Nuit des temps

Il y a tout juste cinquante ans, René Barjavel rédigeait le manuscrit de La Nuit des temps. Composé de 929 feuillets, le manuscrit est recouvert de l’écriture vive et déliée d’un Barjavel en pleine effervescence.

Écrit en seulement six mois, le roman tenait initialement dans la quarantaine de pages d’un scénario écrit par René Barjavel pour un film d’André Cayatte. Mais le film demeura à l’état de projet.

Considéré l'un des fondateurs de la science fiction moderne, Barjavel mise sur l’anticipation et imagine une société nouvelle. Traduit en huit langues, le roman s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires.

Le manuscrit de la Nuit des temps de René Barjavel - livre ouvert

Inspiré d'une fausse dépêche parue dans la presse

Dans un entretien publié dans Trente ans de Prix des libraires, René Barjavel raconte qu’une (fausse) dépêche publiée dans un journal de l’été 1965, une "perle de l’été", est en partie à l’origine de La Nuit des temps : "Les journaux annoncèrent en trois lignes qu'un satellite américain passant au-dessus du pôle sud, avait reçu et enregistré des signaux radio."

Passionné par cette nouvelle, l’écrivain guette en vain une confirmation et poursuit : "Extraordinaire coïncidence, je venais de prendre contact avec mon ami André Cayatte qui avait envie de réaliser un film de science-fiction et m'avait demandé de travailler avec lui sur un scénario d'après une idée qu'il avait eue". Restait à construire une histoire...

D’abord réticent, Barjavel se laisse convaincre par la trame que lui expose Cayatte : "On découvre sous les glaces du pôle sud un homme qui a été mis en hibernation par une civilisation disparue, dont il est le seul survivant. On le ranime, et il raconte son histoire, qui a des conséquences dans le présent. Il faudrait voir ce que l'on peut en tirer."

Coffret de La Nuit des temps de Barjavel paru aux Editions des Saints Pères

Créer un grand film de science-fiction

En quelques jours seulement, les deux hommes ébauchent un synopsis de quelques pages qui leur permet d’obtenir l’option d’un producteur. Cependant, malgré un travail quotidien de plusieurs heures, le scénario va piétiner, jusqu’à l’instant où Barjavel se rend compte que leur histoire "boitait", "parce qu'elle n'avait qu'une seule jambe !" ... En effet, "Ce n'était pas un homme qu'il fallait trouver sous la glace : c'était un couple."

Avec cette nouvelle Ève, "toutes les tragédies du monde deviennent possibles". Un mois plus tard, Cayatte et Barjavel font parvenir un scénario de quarante-deux pages au producteur, lequel les rappelle, très enthousiaste, dès le lendemain. Pendant une semaine, les auteurs imaginent constituer "une sorte de conseil composé des plus grands artistes et techniciens du cinéma, et de leur demander de créer un monde".

Mais le huitième jour, alors que les deux amis foisonnent de créativité et d'inventivité, le producteur parisien les recontacte et leur annoncer qu’il est contraint d'abandonner le projet. Le film ne pourra pas se faire "car celui-ci est trop cher". Renonçant alors à son rêve de créer un monde nouveau, René Barjavel remise le scénario au fond d'un tiroir, persuadé qu'il n'y reviendra jamais.

Ecriture manuscrite de Barjavel

"Faire passer ce cinéma dans la tête des lecteurs,
c'est le travail excitant, éreintant, du romancier."

Malgré la réticence de l’écrivain à tirer un roman du film avorté – "Il y a autant de différence entre un roman et un scénario qu'entre Concorde et sa maquette" –, Barjavel ne résiste finalement pas à revenir à ce "monde disparu depuis neuf cent mille ans" qui lui inspire tant de nostalgie. Un an plus tard, il annonce à Cayatte qu’il se lance dans l’écriture...

En six mois à peine, le roman est prêt. Son éditeur habituel, Denoël, le refuse ; Barjavel le confie alors au directeur des Presses de la cité, Sven Nielsen, qui l’accepte sans hésiter et accélère même la fabrication du livre afin d'envoyer les bonnes feuilles du premier tirage aux membres du jury du Prix des Libraires, qui doit avoir lieu dans les semaines à venir.

Couronné du Prix des Libraires de 1969, La Nuit des Temps est un succès publié dans une dizaine de pays, dont les États-Unis. Qualifié de "grand visionnaire" et de "nostalgique du bonheur" dans Le Magazine littéraire, ou encore de "défricheur d’utopie" dans Paris Match, René Barjavel prend place, pour Le Figaro, "dans la grande tradition de Jules Verne".

Un manuscrit inédit

Logo Figaro

Le Voyage au bout de la Nuit : Rencontre avec Henri Godard et quelques céliniens à l'occasion de la publication du manuscrit original. Il évoque les longs combats des céliniens, le manuscrit original de Voyage au bout de la nuit acquis en 2001 par la BNF et que les Éditions des Saints Pères s'apprêtent à éditer. (...)

Logo Le Monde

A la Recherche du temps perdu : Dans A la recherche du temps perdu, la suite de romans de Marcel Proust, une célèbre scène a donné naissance à une expression entrée dans le langage courant, et désignant un souvenir qui nous frappe brusquement. Dans Du côté de chez Swann, Marcel est plongé dans ses souvenirs d'enfance par le goût d'une madeleine trempée dans du thé et offerte par sa mère. (...)

Logo Le Point

L'Écume des jours : 54 ans après sa mort, l'auteur bat tous les records de vente avec la luxueuse édition du manuscrit de L'Écume des jours. Autre succès inattendu : une jeune maison d'édition, les Éditions des Saints-Pères, vient d'éditer un magnifique ouvrage de collection qui reproduit le manuscrit du roman. Ce dernier est rédigé au dos d'imprimés de l'Afnor (Association française de normalisation), où Boris Vian "travaillait". (...)

Logo Tf1

La Bible : A l’occasion des fêtes de fin d’année, les maisons d’édition sortent toujours des livres d’exception, celle des Saints Pères vient d’achever un projet un peu fou, vous allez le voir : éditer un manuscrit unique, la première traduction de la Bible en français. L'original, lui, est à la British Library de Londres. (...)

Logo France 2

Alice au Pays des Merveilles : Aujourd'hui elle signe la préface d'une très belle réédition, elle va nous dire pourquoi ce livre a vraiment quelque chose de magique, voici maintenant l'invitée des cinq dernières minutes, Amélie Nothomb, merci vraiment d’être avec nous pour nous parler de la publication du manuscrit d’Alice aux Pays des Merveilles publié aux Éditions des Saints Pères (...)

Canal Plus

Les Fleurs du Mal : Regardez-moi cette merveille, parce que c’est quand même une merveille ! C’est une édition du manuscrit original des Fleurs du Mal qui date de juin 1857 ! Alors on appelle ça des épreuves corrigées, elles comprennent les ratures, les modifications, les réctifications de l'auteur, juste après les remarques de son éditeur, avant publication. C’est un truc de fétichiste en fait (...)

Logo France 5

La Nuit des Temps : Le précurseur de la science fiction française René Barjavel a-t-il gardé tout son pouvoir de séduction ? Les Éditions des Saints Pères ont en tout cas décidé de rééditer une version luxueuse de La Nuit des Temps paru il y a 50 ans. Un roman qui mêle le récit d'aventure, l'utopie et le drame amoureux. C'est l'histoire d'un homme et d'une femme qui s'aiment et qu'on va essayer de séparer pour sauver une civilisation (...)

The New York Yimes logo

Mrs Dalloway : Thanks to a new reproduction of the only full draft of Mrs. Dalloway, handwritten in three notebooks and initially titled “The Hours,” we now know that the story she completed — about a day in the life of a London housewife planning a dinner party — was a far cry from the one she’d set out to write (...)

The Guardian Logo

The Grapes of Wrath : The handwritten manuscript of John Steinbeck’s masterpiece The Grapes of Wrath, complete with the swearwords excised from the published novel and revealing the urgency with which the author wrote, is to be published for the first time. There are scarcely any crossings-out or rewrites in the manuscript, although the original shows how publisher Viking Press edited out Steinbeck’s dozen uses of the word “fuck”, in an attempt to make the novel less controversial. (...)

Die Welt Logo

Frankenstein : Im von einem Vulkanausbruch verdunkelten Sommer 1816 erlebte die Literatur einen ihrer feinsten Momente. In einer Villa am Genfer See verabredeten Lord Byron und sein Leibarzt John Polidori, Percy Bysshe Shelley und seine erst neunzehnjährige Frau Mary Shelley, jeder eine Schauergeschichte zu schreiben. (...)

Avis Clients

N Leyman

Je suis ravie, il est magnifique!

Charles Antoine

En vous remerciant d’un concept incroyable et d’une réalisation à la mesure de l’ouvrage. Votre produit est magnifique.

Ch. Wachs

L'ouvrage est juste magnifique et respire la qualité et l'amour du travail bien fait. Comme toujours la livraison a été parfaite. Ne changez rien.