Tirage rouge carmin,
(Édition anglaise)

150 €
Alice au pays des merveilles
Grand format (25 x 35 cm)

Plus de détails

 
Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll - titre manuscrit

Alice's Adventures under Ground : le manuscrit d'Alice au pays des merveilles

Down, down, down. Would the fall never come to an end? “I wonder how many miles I’ve fallen by this time?” said she aloud, “I must be getting somewhere near the centre of the earth.”

Tombe, tombe, tombe ! Cette chute finirait-elle un jour ? « Je me demande de combien de kilomètres je suis tombée, » dit-elle à voix haute. « Je ne dois pas être loin du centre de la terre. »

C’est en rédigeant l’extraordinaire manuscrit d’Alice au pays des merveilles que Lewis Carroll, également connu sous son nom véritable Charles Lutwidge Dodgson, professeur de logique à Christ Church College, ordonné diacre de l'Église anglicane, auteur d’ouvrages d’algèbre pour le moins sérieux, lâche enfin la bride à son imagination débordante. Au fil des pages et d’une écriture soignée, presque sage au regard des péripéties racontées, des personnages colorés se déploient sous la plume de Carroll : une souris qui parle et une chenille qui fume, un lézard ramoneur et une reine de cœur furibarde, une armée de cartes. Et surtout, une fillette qui grandit et rapetisse au gré de ce qu’elle avale ou des souhaits qu’elle formule, qui finit par ne plus s’étonner de jouer au croquet avec des flamants roses. Le manuscrit d’Alice au pays des merveilles, initialement intitulé Alice’s Adventures under Ground (ou "Les Aventures souterraines d’Alice"), est à la fois le voyage initiatique d’une héroïne extraordinaire et d’un écrivain vers son chef-d’œuvre.

Un roman inoubliable, inventé au fil de l’eau

Un 4 juillet 1862, sur l’Isis – affluent de la Tamise, au nord-ouest de Londres – une scène de canotage paisible abrite la genèse d’un des romans les plus fabuleux de l’histoire de la littérature. Aux avirons, Lewis Carroll, trente ans à peine, souque ferme. À ses côtés, un ami enseignant, ainsi que trois fillettes ravies de la balade et du pique-nique prévu en cette journée ensoleillée. L’une des trois sœurs s’appelle Alice, celle-là même qui servira de modèle au conte devenu best-seller trois ans plus tard, en 1865. Alice, Edith et Lorina sont les filles du doyen du Christ Church College (Université d’Oxford), Henry Liddell, célèbre helléniste, ami et supérieur de Lewis Carroll. Pour les divertir, Carroll se met à inventer une histoire : celle d’une enfant vive et curieuse qui, délaissant une lecture ennuyeuse et surtout dépourvue d’images, se met à poursuivre un lapin blanc. Alice tombe alors dans un terrier sans fond et atteint un royaume mystérieux et inquiétant, peuplé de créatures inédites. L’Under Ground, ou futur pays des merveilles.

Un manuscrit illustré, offert à la vraie Alice...

Alice Liddell est touchée par l’histoire dont l’héroïne porte son prénom. Elle et ses sœurs ont été transportées par l’inventivité de Lewis Carroll. Celui-ci, membre d’une fratrie de onze enfants élevée par un pasteur anglican, sourd d’une oreille, bégaie et masque sous son austérité apparente une certaine timidité mais surtout une créativité hors normes. Il écrit dans des revues littéraires depuis son adolescence et prise les mots « valises » aussi bien que le nonsense (absurde littéraire). Également doué pour la mise en scène, il a jadis composé des pièces et fait construire un théâtre de marionnettes par le menuisier du village où il habite avec sa famille.

Après avoir entendu les aventures d’Alice, la petite Liddell supplie leur ami de l’écrire et de l’illustrer. Sur un carnet, celui-ci s’exécute et enrichit le conte de 38 dessins subtilement enfantins. Sa graphie régulière et élégante, à la plume, en écho avec les péripéties de la narration, est un appel à l’évasion pour tous les enfants. Les dessins semblent avoir été réalisés postérieurement – une place leur avait été ménagée dans l’architecture des pages – quatre chapitres au total – par Lewis Carroll.

La première page du manuscrit est ornée d’un cartouche floral délicat lequel contient le titre, tandis que la deuxième porte cette mention : « A Christmas Gift to a Dear Child in Memory of a Summer Day. » Carroll l’offre à Alice en novembre 1864.

le manuscrit d'alice au pays des merveilles

Et un best-seller en librairies

L’éditeur londonien Macmillan&Co le publie en 1865 sous le titre Alice’s Adventures in Wonderland, augmenté de deux chapitres, de quelques personnages comme le Chat du Cheshire et de scènes telle la Tea Party – goûter de non-anniversaire. Si les dessins de Carroll dans le manuscrit sont de toute beauté, Macmillan fait cependant le choix de confier l’illustration à un autre artiste. Lewis Carroll aurait porté son choix sur Sir John Tenniel, qui s’inspira visiblement des esquisses de l’auteur. Le succès auprès du public est immédiat. À tel point que Lewis Carroll donnera une suite aux aventures d’Alice, avec Through the Looking-Glass, and What Alice Found There (De l’autre côté du miroir) en 1872. Il publiera également The Hunting of the Snark (La Chasse au Snark) en 1876.

Plus de cent-cinquante ans plus tard, l’ouvrage est toujours acclamé par le public, jeune comme moins jeune. L’histoire a fait l’objet de centaines d’adaptations, au cinéma, au théâtre, en bande dessinée, à la télévision. En 1998, un exemplaire de l’édition princeps a été vendu pour la somme record de 1,5 millions de dollars. On ne trouverait sur le marché de la bibliophilie qu’une vingtaine d’exemplaires de cette première édition de 1865.

Un document conservé à la British Library (Londres)

En raison de difficultés financières, Alice devenue adulte est contrainte à vendre son précieux manuscrit chez Sotheby’s. Un collectionneur américain l’acquiert pour la somme de 15,400 £. Ce n’est qu’en 1948 qu’un groupe de bienfaiteurs, qui souhaitait remercier l’Angleterre pour son rôle pendant la Seconde Guerre mondiale, offre à la British Library ce document unique.

L'édition française
est épuisée
le tirage bleu d'Alice au pays des merveilles est épuisé

Le tirage bleu azur
(numéroté) est épuisé.


Le tirage ivoire
(édition française non numérotée)
est en rupture de stock.


Ce tirage rouge carmin
est une édition anglaise
(sans la transcription en français)

Amélie Nothomb présente Alice au Pays des Merveilles :

Édité en grand format

L'édition française du manuscrit a fait l'objet d'un premier tirage numéroté (relié en bleu azur - épuisé) puis d'un tirage ivoire non numéroté (en rupture de stock). Cette édition rouge carmin est une édition anglaise, elle se compose d'un seul livre, sans transcription en Français.

Chaque coffret est fabriqué à la main.


Logo Figaro

Le Voyage au bout de la Nuit : Rencontre avec Henri Godard et quelques céliniens à l'occasion de la publication du manuscrit original. Il évoque les longs combats des céliniens, le manuscrit original de Voyage au bout de la nuit acquis en 2001 par la BNF et que les Éditions des Saints Pères s'apprêtent à éditer. (...)

Logo Le Monde

A la Recherche du temps perdu : Dans A la recherche du temps perdu, la suite de romans de Marcel Proust, une célèbre scène a donné naissance à une expression entrée dans le langage courant, et désignant un souvenir qui nous frappe brusquement. Dans Du côté de chez Swann, Marcel est plongé dans ses souvenirs d'enfance par le goût d'une madeleine trempée dans du thé et offerte par sa mère. (...)

Logo Le Point

L'Écume des jours : 54 ans après sa mort, l'auteur bat tous les records de vente avec la luxueuse édition du manuscrit de L'Écume des jours. Autre succès inattendu : une jeune maison d'édition, les Éditions des Saints-Pères, vient d'éditer un magnifique ouvrage de collection qui reproduit le manuscrit du roman. Ce dernier est rédigé au dos d'imprimés de l'Afnor (Association française de normalisation), où Boris Vian "travaillait". (...)

Logo Tf1

La Bible : A l’occasion des fêtes de fin d’année, les maisons d’édition sortent toujours des livres d’exception, celle des Saints Pères vient d’achever un projet un peu fou, vous allez le voir : éditer un manuscrit unique, la première traduction de la Bible en français. L'original, lui, est à la British Library de Londres. (...)

Logo France 2

Alice au Pays des Merveilles : Aujourd'hui elle signe la préface d'une très belle réédition, elle va nous dire pourquoi ce livre a vraiment quelque chose de magique, voici maintenant l'invitée des cinq dernières minutes, Amélie Nothomb, merci vraiment d’être avec nous pour nous parler de la publication du manuscrit d’Alice aux Pays des Merveilles publié aux Éditions des Saints Pères (...)

Canal Plus

Les Fleurs du Mal : Regardez-moi cette merveille, parce que c’est quand même une merveille ! C’est une édition du manuscrit original des Fleurs du Mal qui date de juin 1857 ! Alors on appelle ça des épreuves corrigées, elles comprennent les ratures, les modifications, les réctifications de l'auteur, juste après les remarques de son éditeur, avant publication. C’est un truc de fétichiste en fait (...)

Logo France 5

La Nuit des Temps : Le précurseur de la science fiction française René Barjavel a-t-il gardé tout son pouvoir de séduction ? Les Éditions des Saints Pères ont en tout cas décidé de rééditer une version luxueuse de La Nuit des Temps paru il y a 50 ans. Un roman qui mêle le récit d'aventure, l'utopie et le drame amoureux. C'est l'histoire d'un homme et d'une femme qui s'aiment et qu'on va essayer de séparer pour sauver une civilisation (...)

The New York Yimes logo

Mrs Dalloway : Thanks to a new reproduction of the only full draft of Mrs. Dalloway, handwritten in three notebooks and initially titled “The Hours,” we now know that the story she completed — about a day in the life of a London housewife planning a dinner party — was a far cry from the one she’d set out to write (...)

The Guardian Logo

The Grapes of Wrath : The handwritten manuscript of John Steinbeck’s masterpiece The Grapes of Wrath, complete with the swearwords excised from the published novel and revealing the urgency with which the author wrote, is to be published for the first time. There are scarcely any crossings-out or rewrites in the manuscript, although the original shows how publisher Viking Press edited out Steinbeck’s dozen uses of the word “fuck”, in an attempt to make the novel less controversial. (...)

Die Welt Logo

Frankenstein : Im von einem Vulkanausbruch verdunkelten Sommer 1816 erlebte die Literatur einen ihrer feinsten Momente. In einer Villa am Genfer See verabredeten Lord Byron und sein Leibarzt John Polidori, Percy Bysshe Shelley und seine erst neunzehnjährige Frau Mary Shelley, jeder eine Schauergeschichte zu schreiben. (...)