Mrs Dalloway de

Edition vert impérial,
numérotée de 1 à 1000,

$220 $

"Mrs Dalloway said she would
buy the flowers herself"

Plus de détails

‘The Hours’ : le manuscrit de Mrs Dalloway

Mrs Dalloway : livre et étui

The hours (titre manuscrit)

Il y a près de cent ans, du 23 juin 1923 au 8 Octobre 1924, Virginia Woolf écrit dans trois carnets le manuscrit de ce qui allait devenir l’un de ses plus célèbres romans, Mrs Dalloway. Publié en 1925, celui-ci portait à l’origine un autre titre : The Hours. Mais au fil des heures, et à mesure que l’on tourne les pages, c’est un autre titre qui s’impose. Et avec lui, son héroïne presque centenaire, Clarissa Dalloway.

Ce manuscrit, inédit, offre au lecteur une plongée exceptionnelle au cœur du laboratoire d’écriture de Virginia Woolf à travers, entre autres, les variations de l’encre violette qu’elle privilégie pour ses manuscrits. Il est accompagné de deux textes signés Helen Wussow, spécialiste de Virginia Woolf, et Michael Cunningham, auteur du roman The Hours, inspiré de Mrs Dalloway.

Mrs Dalloway : première page du premier carnet

Le premier et unique manuscrit complet de Mrs Dalloway

Cet ouvrage présente la première et unique version manuscrite complète de Mrs Dalloway, avec toutes ses corrections, insertions et notes. Il révèle notamment les hésitations de la romancière entre deux titres possibles – "The Hours" et "Mrs Dalloway", le dernier finissant par s’imposer dans le troisième carnet – ainsi qu’un incipit différent de celui que l’on connaît bien aujourd’hui. Ce n’est que dans le deuxième carnet qu’elle fixe le célèbre "Mrs Dalloway dit qu’elle irait acheter les fleurs elle-même…". En effet, elle reprend certains passages d’un carnet à l’autre.

Mrs dalloway said she would buy the flowers herself

Cette édition dévoile également les marges que Woolf traçait elle-même au crayon sur toutes les pages des carnets, à l’intérieur desquelles elle faisait des insertions, notait les dates et parfois même le compte des mots. Elle écrit essentiellement à l’encre rose et, plus rarement, en noir ou même en bleu. Au début du deuxième carnet, en haut d’une page, on remarque cette note toute personnelle : "La délicieuse idée me vient que je vais écrire tout ce que j’ai envie d’écrire".

Mrs dalloway: première page du carnet 2 (manuscrit)

De ‘The Hours’ à Mrs Dalloway

Le personnage de Mrs Dalloway apparaît sous la plume de Virginia Woolf en 1915 – soit dix ans avant la parution de Mrs Dalloway – dans un premier roman intitulé The Voyage Out. Mais le personnage n’y joue qu’un rôle assez secondaire et l’histoire ne présente pas de véritable similitude avec celle de Mrs Dalloway. Au cours de l’été 1922, Woolf développe le personnage dans une nouvelle intitulée Mrs Dalloway in Bond Street, qui commence avec ces mots "Mrs Dalloway dit qu’elle irait acheter les gants elle-même". En octobre 1922, elle note dans son journal qu’elle prévoit d’écrire un roman à propos de Mrs Dalloway. Dans cette version, l’héroïne est censée se suicider. Mais dans les carnets, un nouveau personnage apparaît – Septimus Smith –, un vétéran de la Première Guerre mondiale qui se tue au lieu d’elle.

Woolf commence le premier carnet le 27 juin 1923 et le 15 octobre 1923, elle écrit dans son journal qu’elle en est à la centième page. Le même jour, elle confie également qu’elle a des doutes sur le personnage de Mrs Dalloway, qu’elle juge "trop rigide, trop scintillante, trop voyante" mais aussi qu’il lui a fallu "une année de tâtonnements pour découvrir ce qu’elle appelle son procédé de sape, qui permet de raconter le passé par fragments, quand elle en a besoin". Un peu moins d’un an plus tard, en septembre 1924, alors qu’elle est sur le point d’achever son roman, alors qu’elle est enfin parvenue à la scène de la fête, elle écrit qu’il s’agit "l’une de ses meilleures fins".

virginia woolf : manuscrit et étui

Préfacé par Michael Cunningham & Helen Wussow

"Mrs Dalloway (initialement intitulé The Hours) deviendrait, incontestablement, le premier grand roman de Virginia Woolf". Michael Cunningham est un écrivain et scénariste américain. En 1998, il signe un roman fondé sur la vie de Virginia Woolf et inspiré de Mrs Dalloway qu’il intitule The Hours, en référence au titre original du roman. The Hours lui a valu le Prix Pulitzer de la fiction et a été adapté au cinéma par Stephen Daldry, en 2002.

"Ces trois carnets reliés intitulés ‘The Hours’ constituent le canevas du monument de la littérature qu’est Mrs Dalloway". Helen Wussow est doyenne à la New School de New York et une spécialiste de Virginia Woolf. Elle a publié une transcription de "The Hours" intitulée Virginia Woolf ‘The Hours’: The British Museum Manuscript of Mrs Dalloway’ (New York: Pace UP, 1996).

.

signature de Virginia Woolf

.
Voir tous les manuscrits
.
Voir tous les tableaux
.
Voir tous les auteurs
.

Absolutely Stunning

This perfectly constructed copy of the manuscript of Mrs. Dalloway (The Hours) is stunning and perfect. You can see the time and skill that was put into to reproducing such a copy. The pages smell wonderful and have a distinct feel to them. Very high quality!

Great book

This is such a beautiful book. I've just ordered my copy. I am very excited.



Thanks to a new reproduction of the only full draft of Mrs. Dalloway, handwritten in three notebooks and initially titled “The Hours,” we now know that the story she completed — about a day in the life of a London housewife planning a dinner party — was a far cry from the one she’d set out to write (...)


The original hand-written manuscript of Virginia Woolf’s novel Mrs Dalloway is to be published for the first time, revealing numerous changes the author, pictured, made to one of her most famous works. (...)


Mrs Dalloway by Parisian publisher SP Books brings together Virginia Woolf's three handwritten notebooks in which she wrote the classic text in one luxury hand-bound edition. The volume represents a return to 'slow reading' in a digital age, offering an intimate insight into the wnter's mind and thought-process, and giving new life to a well-loved classic (...)


Virginia Woolf’s handwritten notebooks in which she penned Mrs Dalloway are being published as a facsimile manuscript for the first time by Parisian press SP Books. Her draft for the classic novel was written between June 1923 and October 1924. It reveals substantial editing, re-writing and corrections, including her original intention to have Mrs Dalloway commit suicide. (...)


The draft, which was penned in purple ink in three notebooks between June 1923 and October 1924, shows she changed the title from the original name The Hours and also altered the first sentence to eventually read: “Mrs Dalloway said she would buy the flowers herself.”
It shows the pencil margin she drew on each page of the notebooks, in which she recorded the date, word count and personal memos and notes for her essays. (...)


The manuscript shows the pencil margin she drew on each page of the notebooks, in which she recorded the date, word count and personal memos and notes for her essays. (...)


The volume represents a return to ‘slow reading’ in a digital age, offering an intimate insight into the writer’s mind and thought-process, and giving new life to a well loved classic. (...)


A new edition of Virginia Woolf’s Mrs Dalloway released in handwritten manuscript form for the first time by independent Parisian publishers SP Books.  (...)


“There are few authors as influential and interesting as Virginia Woolf, and the recent release by SP Books presents a new reason to delve back into the acclaimed author’s handwriting.” (...)


“SP Books is publishing this month the first and only full-length draft of Mrs Dalloway by Virginia Woolf, bringing together a facsimile manuscript of the three notebooks in which she drafted, edited, re-wrote and corrected the novel.” (...)

Autres Manuscrits

Tableaux Manuscrits