The original maquette
by Bernard Buffet

$530 $

Édition noire : 200 ex. numérotés.
Édition blanche : 300 ex. non numérotés.

Plus de détails

livraison gratuite Livraison gratuite

Toxique, Françoise Sagan et Bernard Buffet : un objet unique

L’œuvre de Françoise Sagan rejoint notre collection sous la forme d’une édition exceptionnelle : la maquette originale de Toxique, avec les phrases dactylographiées de Françoise Sagan et les dessins du peintre Bernard Buffet, reproduite en édition limitée.

Toxique, beau-livre de Françoise Sagan

Mon cœur bat trop fort ou pas assez.

Toxique, le journal de désintoxication de Françoise Sagan

Écrit en 1957, publié pour la première fois en 1964, Toxique est une œuvre unique et singulière qui retrace, sous forme de journal de désintoxication, le combat de Françoise Sagan contre le Palfium 875, dérivé morphinique qui lui avait été prescrit après son grave accident de voiture.

Lorsque René Julliard, l’éditeur de Françoise Sagan, montre le texte à Bernard Buffet, celui-ci décide de l’illustrer par des dessins à l’encre de Chine. Sur de larges planches de feuilles cartonnées, Bernard Buffet dessine, découpe les textes dactylographiés par Françoise Sagan – avec quelques corrections manuscrites – et les colle sous forme de paperolles. L’association des dessins de Bernard Buffet au texte de son amie est à la mesure de la souffrance exprimée par la romancière.

Toxique - Editions des Saints Pères
J’essaye désespérément de ne pas tricher, mais il suffit d’y penser pour que ça commence. La seule solution est d'attendre que ce soit vraiment douloureux. Et non pas prodigieusement énervant comme maintenant. Je m’épie : je suis une bête qui épie une autre bête, au fond de moi.
Françoise Sagan

Entièrement fabriqué à la main

Réalisé d’après la maquette originale consultée à la Galerie Maurice Garnier (Paris), le livre est accompagné d’une postface inédite de Denis Westhoff, écrivain photographe et fils unique de Françoise Sagan. La maquette est ainsi reproduite dans sa forme initiale, non reliée. Les 76 paperolles jadis dactylographiées, découpées et collées, ont été fabriquées, assemblées et fixées à la main sur chaque exemplaire, dans nos ateliers en Normandie.

Toxique de Françoise Sagan

De l'accident à l'intoxication

Dimanche 14 avril 1957, à 14h30. À bord de son Aston Martin noire, Françoise Sagan, vingt-deux ans, jeune prodige de la littérature française depuis Bonjour Tristesse publié trois ans auparavant, file à vive allure ; elle doit rejoindre des amis et son frère Jacques pour déjeuner. Mais, à l’entrée d’un long virage, la voiture fait une embardée, percute un talus, se cabre et se retourne sur sa conductrice.

Alors que ses passagers s’en sortent avec quelques traumatismes, il faut plus de trente minutes aux secours pour extraire la romancière de la voiture. À l’hôpital de Corbeil, les médecins, persuadés qu’elle vit ses derniers instants, mandent un prêtre à son chevet. C’est finalement grâce à toute la persistance de son frère, Jacques Quoirez, qu’un médecin, le professeur Juvenel, décide de faire transférer Françoise Sagan à l’hôpital de Neuilly.

Traumatisme crânien, double pneumothorax, commotions et multiples fractures : malgré un état qui laisse peu d’espoir, la jeune fille survit et s’éveille après trois jours de coma. C’est alors que le Palfium 875 lui est administré, quotidiennement, pendant trois mois.

Beau livre de Françoise Sagan

La romancière entame un nouveau combat, celui de la désintoxication de cet antalgique puissant. C’est ce que révèle Toxique, journal aussi éprouvant que captivant, dans lequel l’écriture est utilisée comme un exutoire, un retour à la vie.

Au bout de ces trois mois, j'étais suffisamment intoxiquée pour qu'un séjour dans une clinique spécialisée s'imposât. Ce fut un séjour rapide, mais au cours duquel j'écrivis ce journal que j'ai retrouvé l'autre jour.
Françoise Sagan

Les illustrations de Bernard Buffet

À vingt ans, Bernard Buffet est un artiste reconnu. En 1948, il reçoit le Prix de la Critique à la Galerie Saint-Placide, ex æquo avec Bernard Lorjou de vingt ans son aîné. En 1955, il obtient la première place au référendum organisé par la revue Connaissance des Arts désignant les dix meilleurs peintres de l'après-guerre. En 1957, Jean Cocteau lui demande d’illustrer La Voix Humaine, monologue théâtral joué par Berthe Bovy pour la première fois en 1930 à la Comédie française. Le poète qualifie Bernard Buffet de « prince des fleurs de l’encre et du fil de fer ».

illustrations de Bernard Buffet

Sagan-Buffet, le génie précoce en commun

Françoise Quoirez, de son nom de plume Françoise Sagan, n’a que dix-huit ans lorsque Bonjour Tristesse paraît aux éditions Julliard. C’est un coup de tonnerre dans le monde des lettres, un « charmant petit monstre », comme la surnommera François Mauriac dans Le Figaro. Née d'un père issu du milieu industriel du nord de la France et d'une mère d'origine lotoise, Françoise est une inconnue au talent unanimement loué lors de la publication de son roman. Élève turbulente, grande lectrice, elle a commencé à écrire dès petite fille ses premières pièces de théâtre. Elle ne s’arrêtera plus, prend le pseudonyme de Sagan en hommage à un personnage d’À la recherche du temps perdu, et poursuit une trajectoire littéraire aussi brillante que durable, avec des romans (La Chamade, 1965; Des bleus à l’âme, 1972; Le Miroir égaré, 1996 ; ou encore Les Quatre Coins du cœur, roman posthume paru en 2019), des recueils de nouvelles (Des yeux de soie, 1976), des pièces de théâtre (Château en Suède, mise en scène par André Barsacq au théâtre de l'Atelier en 1960), des scénarios (Le Bal du comte d’Orgel de Marc Allégret, en 1970, d’après le roman de Raymond Radiguet).
 

 
Peintre expressionniste, Bernard Buffet commence à peindre et à dessiner dès l’enfance. À 15 ans, il est reçu à l’École des Beaux-Arts de Paris où il restera jusqu’en 1946. Il attire l’attention des galeristes et des marchands d’art. En 1947, sa première exposition individuelle est organisée à la Librairie des Impressions d'Art et est présentée par le critique Pierre Descargues. Sa toile Nature morte au poulet est achetée par le Musée national d'art moderne. Le tableau Deux hommes dans une chambre obtient le Prix de la Critique. Une rétrospective de son œuvre a lieu à la Galerie Charpentier à Paris en 1958 ; Bernard Buffet n’a pas encore trente ans et une centaine de tableaux figurent à cette rétrospective. Des expositions se tiennent ensuite en France et dans le monde entier. Un musée inauguré en 1973, à Surugadaira, au Japon, lui est entièrement dédié. Bernard Buffet est élu à l’Académie des beaux-arts en 1974, au fauteuil de Paul Jouve.

Les œuvres de Bernard Buffet sont fortes et poignantes, son dessin est déterminé : son style est identifiable et reconnaissable entre tous. En plus des tableaux, aquarelles, dessins, lithographies et gravures à la pointe sèche, Bernard Buffet a illustré plusieurs œuvres littéraires : Les Chants de Maldoror de Lautréamont (1952) ; La Voix Humaine de Jean Cocteau (1957) ; Les Voyages Fantastiques de Cyrano de Bergerac, 1958 ; Saint Cast souvenirs d’enfance, poèmes par Charles Baudelaire (1962) ; Jeux de Dames, poèmes de Verlaine, Rimbaud, Baudelaire (1970) ; L’Enfer de Dante (1976).

Avec nos remerciements chaleureux à Denis Westhoff, Céline Lévy et à la Galerie Maurice Garnier (Paris).

©Adagp, 2022 - Galerie Maurice Garnier - Françoise Sagan.

 

Edition numérotée de Toxique

Logo Figaro

Le Voyage au bout de la Nuit : Rencontre avec Henri Godard et quelques céliniens à l'occasion de la publication du manuscrit original. Il évoque les longs combats des céliniens, le manuscrit original de Voyage au bout de la nuit acquis en 2001 par la BNF et que les Éditions des Saints Pères s'apprêtent à éditer. (...)

Logo Le Monde

A la Recherche du temps perdu : Dans A la recherche du temps perdu, la suite de romans de Marcel Proust, une célèbre scène a donné naissance à une expression entrée dans le langage courant, et désignant un souvenir qui nous frappe brusquement. Dans Du côté de chez Swann, Marcel est plongé dans ses souvenirs d'enfance par le goût d'une madeleine trempée dans du thé et offerte par sa mère. (...)

Logo Le Point

L'Écume des jours : 54 ans après sa mort, l'auteur bat tous les records de vente avec la luxueuse édition du manuscrit de L'Écume des jours. Autre succès inattendu : une jeune maison d'édition, les Éditions des Saints-Pères, vient d'éditer un magnifique ouvrage de collection qui reproduit le manuscrit du roman. Ce dernier est rédigé au dos d'imprimés de l'Afnor (Association française de normalisation), où Boris Vian "travaillait". (...)

Logo Tf1

La Bible : A l’occasion des fêtes de fin d’année, les maisons d’édition sortent toujours des livres d’exception, celle des Saints Pères vient d’achever un projet un peu fou, vous allez le voir : éditer un manuscrit unique, la première traduction de la Bible en français. L'original, lui, est à la British Library de Londres. (...)

Logo France 2

Alice au Pays des Merveilles : Aujourd'hui elle signe la préface d'une très belle réédition, elle va nous dire pourquoi ce livre a vraiment quelque chose de magique, voici maintenant l'invitée des cinq dernières minutes, Amélie Nothomb, merci vraiment d’être avec nous pour nous parler de la publication du manuscrit d’Alice aux Pays des Merveilles publié aux Éditions des Saints Pères (...)

Canal Plus

Les Fleurs du Mal : Regardez-moi cette merveille, parce que c’est quand même une merveille ! C’est une édition du manuscrit original des Fleurs du Mal qui date de juin 1857 ! Alors on appelle ça des épreuves corrigées, elles comprennent les ratures, les modifications, les réctifications de l'auteur, juste après les remarques de son éditeur, avant publication. C’est un truc de fétichiste en fait (...)

Logo France 5

La Nuit des Temps : Le précurseur de la science fiction française René Barjavel a-t-il gardé tout son pouvoir de séduction ? Les Éditions des Saints Pères ont en tout cas décidé de rééditer une version luxueuse de La Nuit des Temps paru il y a 50 ans. Un roman qui mêle le récit d'aventure, l'utopie et le drame amoureux. C'est l'histoire d'un homme et d'une femme qui s'aiment et qu'on va essayer de séparer pour sauver une civilisation (...)

The New York Yimes logo

Mrs Dalloway : Thanks to a new reproduction of the only full draft of Mrs. Dalloway, handwritten in three notebooks and initially titled “The Hours,” we now know that the story she completed — about a day in the life of a London housewife planning a dinner party — was a far cry from the one she’d set out to write (...)

The Guardian Logo

The Grapes of Wrath : The handwritten manuscript of John Steinbeck’s masterpiece The Grapes of Wrath, complete with the swearwords excised from the published novel and revealing the urgency with which the author wrote, is to be published for the first time. There are scarcely any crossings-out or rewrites in the manuscript, although the original shows how publisher Viking Press edited out Steinbeck’s dozen uses of the word “fuck”, in an attempt to make the novel less controversial. (...)

Die Welt Logo

Frankenstein : Im von einem Vulkanausbruch verdunkelten Sommer 1816 erlebte die Literatur einen ihrer feinsten Momente. In einer Villa am Genfer See verabredeten Lord Byron und sein Leibarzt John Polidori, Percy Bysshe Shelley und seine erst neunzehnjährige Frau Mary Shelley, jeder eine Schauergeschichte zu schreiben. (...)